Achat d'un terrain : quel prêt pour son financement ?

L’achat d'un terrain ne se finance pas avec la même facilité selon que la construction d'un logement y est immédiate ou non : découvrez les moyens dont vous disposez pour financer votre projet sans difficulté dans tous les cas.
Mardi 07 janvier 2020
terrain achat perion
Le financement de l’achat d’un terrain peut parfois être délicat, notamment dans les cas où cet achat est dissocié de la construction d’une maison.
 
Il existe néanmoins des moyens pour acheter un terrain en Loire atlantique ou dans d’autres départements avec des financements auprès d’organismes bancaires, que ce soit pour un projet de construction immédiat ou différé.
 

Vous souhaitez financer seulement l'achat du terrain

Étant donné que les montants en jeu sont bien moindres qu’avec une construction de maison, on pourrait penser que ce financement est plus facile. Or, il n'en est rien : l’obtention d’un prêt pour financer l’achat d’un terrain seul est souvent difficile et ressemble à un parcours du combattant.
 
En effet, l’absence de garanties (absence d’une construction) est souvent le motif de refus des banques, notamment pour les primo-accédants. Il existe un risque, aux yeux de la banque, que le projet de construction soit reporté et annulé, et que le bâtiment ne sorte jamais de terre. 
 
En réalité, dans le cas de terrains en lotissement via un aménageur-lotisseur, de nombreux éléments peuvent rassurer la banque. En effet, les terrains lotis sont constructibles au regard des règles d’urbanisme, et les certificats administratifs, les plans de situation et les plans de bornages sont remis à l’acquéreur. 
 
Et enfin, les terrains sont aussi équipés des réseaux d’énergie et de routes, rendant encore plus probable la réalisation du projet de construction. Dans le cas où vous souhaitez différer la construction et financer seulement l’achat du terrain, l'acquisition d’un terrain en lotissement sera donc un vrai plus pour convaincre votre établissement financier de vous prêter toute ou partie de la somme.
 

Vous souhaitez financer l'achat du terrain et la construction

Ce cas est bien plus simple et vous donne accès plus facilement aux prêts bancaires. Cela peut être des prêts classiques, accordés selon votre situation sur des durées assez longues, mais aussi des prêts aidés en fonction de conditions particulières.
 
On recense ainsi parmi les principaux prêts aidés :
 
  • Le PTZ+ ou Prêt à Taux Zéro : disponible pour le financement de la résidence principale si vous n’avez pas été propriétaires de votre domicile durant les 2 années précédentes et en fonction de plafonds de ressources et de la zone de la future maison. 
 
Ce prêt peut financer la maison comme le terrain, à condition que l’acquisition de celui-ci soit bien suivi de la mise en construction.
 
  • Le prêt Action Logement : avec un taux avantageux, c’est un des prêts les plus prisés des salariés d’entreprise d'au moins 10 salariés. 
 
Par le biais des cotisations patronales à la Caisse Interprofessionnelle du Logement (CIL), ce prêt permet de financer assez facilement l’achat d’un terrain à bâtir sans conditions de ressources.
 
  • Le prêt pour l’accession sociale (PAS) et le prêt conventionné (PC) : ces prêts réglementés par l’État sont accordés (sous conditions de ressources dans le cas du PAS), pour l’acquisition d’un terrain sans limitation de surface. 
 
Ils sont, en général, d’une durée de 5 à 25 ans et peuvent concerner l’achat du terrain dans la mesure où à un projet de construction de logement y est associé.
 
Lire aussi :
 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus Accepter