S'offrir un bien en Bretagne avec la vue sur la mer, combien ça coûte ?

Acquérir un bien sur la côte bretonne avec la vue sur mer coûte de plus en plus cher, hormis dans certaines stations balnéaires qui enregistrent des prix à la baisse.
Lundi 07 septembre 2020
prix bien immo bord de mer perion
 
 
Les prix des appartements et des maisons affichés dans la vitrine d'une agence immobilière à Vannes peuvent sembler très disparates. Et pour cause, ils dépendent de plusieurs critères comme l'emplacement des biens et notamment la proximité du littoral. D'ailleurs, que coûte un bien avec la vue sur la mer en Bretagne ?
 

Les biens face mer, un micro-marché

D'après les transactions immobilières enregistrées par les notaires, plus de 3 500 biens se sont vendus ces cinq dernières années à moins de 100 mètres du littoral dans les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan, soit en moyenne un peu plus de 700 chaque année.
 
Et durant cette période, c'est dans le Finistère que l'on enregistre le plus grand nombre de ventes de biens situés en bord de mer, avec un prix de cession moyen de 245 000 €.
 
A contrario, on constate que c'est en Ille-et-Vilaine que le nombre de transactions est le plus faible, le littoral dans le département étant le moins étendu de Bretagne. Et, conséquence logique, la rareté fait grimper les prix puisqu’il faut débourser en moyenne 480 000 € pour s'offrir un bien face mer ici.
 

Une tendance générale à la hausse

Si sur l'ensemble du territoire les notaires constatent une hausse des transactions, force est de constater que quelques stations balnéaires, dont certaines en Bretagne, connaissent des ajustements à la baisse. 
 
C'est notamment le cas de Pornic dont les prix des appartements anciens en bord de mer ont baissé de 4,8% sur 5 ans, atteignant 3 380 € le mètre en moyenne. À Plouzané, un village côtier dans le Finistère, et proche de Brest, les maisons se vendent 9,1% moins cher que 5 ans en arrière et 6,8% de moins qu'il y a un an.
 
Dans le Morbihan, c'est à Saint-Gildas-de-Rhuys que l'on peut faire une bonne affaire, les maisons anciennes se cédant dans une fourchette allant de 190 000 € à 350 000 € et à un prix médian de 260 500 €, soit 8,6% de moins que l'année passée. 
 
Une véritable aubaine pour les acquéreurs désireux de s'offrir pour un prix plus abordable un bien avec la vue mer sur la côte bretonne.
 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus Accepter