Logement neuf : la douche à l'italienne obligatoire

La loi ÉLAN de 2018 a des conséquences dans la construction neuve dès 2020... Découvrez alors pourquoi les douches italiennes deviennent obligatoires, leur coût et surtout leurs avantages pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées.
Jeudi 18 juin 2020
douche italienne obligatoire elan 2020 perion
Si vous êtes intéressé(e) par une acquisition dans un programme neuf à La Chapelle sur Erdre ou dans l’agglomération Nantaise, vous devez savoir que votre appartement sera certainement équipé d’une douche à l’italienne. 
C’est en effet obligatoire depuis 2020 grâce à la loi Élan pour améliorer l’accès des personnes à mobilité réduite et réduire les risques d’accidents pour les personnes âgées.
 

La loi Elan impose la douche italienne dans les logements neufs 

La loi Élan de novembre 2018 concerne l'Évolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique. Elle est très vaste mais comporte de nombreuses dispositions qui touchent l'immobilier. 
Elle a, entre autres, mis fin à l’obligation de mettre en accessibilité 100 % des logements neufs. En fait, dès 2020, sa date d’application, uniquement 20 % des appartements en rez-de-chaussée ou accessibles par ascenseur doivent être adaptés au handicap.
 
Cette disposition a une contrepartie : elle impose des aménagements aux 80 % restant des logements neufs qui doivent être dorénavant évolutifs. On impose ainsi maintenant qu'ils doivent se conformer aux besoins des personnes à mobilité réduite avec des transformations et des travaux simples. 
Mais la loi comporte aussi des aménagements obligatoires même dans ces 80 % de logements neufs. C’est le cas de la douche à l'italienne qui devient obligatoire donc dans tous les logements neufs livrés dès cette année.
 

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne et quels sont ces avantages ?

Une douche classique possède un receveur (ou bac) surélevé. C’est le cas des cabines de douche modulables, des douches intégrées ou des douches aménagées dans les baignoires 
À l’opposé, la douche à l'italienne est installée de plain-pied. Le receveur est en continuité parfaite avec le plancher ou d’un écart de quelques millimètres seulement.
 
Cette disposition « à l'italienne » a un impact énorme sur la facilité d'accès à l'intérieur de la douche pour les personnes âgées ou handicapées. Une personne en fauteuil roulant peut y accéder sans aide extérieur et surtout sans devoir franchir un petit ressaut dangereux.
 
La douche à l’italienne est aussi souvent plus grande et plus large. Elle permet de mieux se mouvoir à l'intérieur et la manipulation des portes est plus facile, notamment pour les handicapés ou les personnes âgées.
 
Néanmoins, le coût d’une douche à l’italienne est plus important que celui des douches classiques. Ceci s’explique par leur taille plus grande et aussi par la nécessité d'intégrer les receveurs dans le sol.
 
L'évacuation de l’eau doit être gérée avec soin pour éviter les eaux stagnantes. Enfin, tout le système du receveur et de la tuyauterie nécessaire doivent être encastrés dans le plancher.
 
L’étanchéité doit aussi être parfaite pour éviter des risques d’inondation plus fréquents avec ce système. Globalement, ceci apporte un surcoût de 1 000 € environ pour chaque douche, ce qui n’est pas énorme dans le prix d’un logement neuf !
 
 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus Accepter