Assurance emprunteur : quels changements après le coronavirus ?

Le confinement a impacté fortement les ménages et leur capacité à rembourser leurs emprunts. Heureusement, des aménagements ont été apportés notamment à l'assurance emprunteur pour assurer une couverture pendant la période et faciliter les changements d’assurance si nécessaire.
Vendredi 10 juillet 2020
assurance emprunteur changements coronavirus perion realisations
L’arrivée du coronavirus et le confinement ont totalement bloqué le marché immobilier pendant un certain temps. Maintenant que le gros de la crise est derrière nous, il est utile de mesurer son impact et notamment les changements éventuels sur l’assurance emprunteur. 
 
Si vous avez un projet avec un promoteur immobilier à Nantes ou dans les environs et que vous avez besoin de souscrire un crédit, ces informations pourraient vous être utiles !
 

Des mensualités de crédit immobilier reportées jusqu’à 6 mois

La difficulté économique créée par le confinement et l'arrêt presque total de l’économie a eu un impact sur les finances des ménages. C’est ainsi que bon nombre de personnes se sont vues dans la difficulté d’honorer des mensualités de crédit immobilier. Heureusement le gouvernement a mis en place la possibilité de surseoir à ces paiements pendant une période de 6 mois.
C’est une possibilité déjà prévue dans beaucoup de contrats de prêt mais qui a été étendue par une ordonnance gouvernementale du 25 mars 2020. Ce report rallonge d’autant la durée totale du crédit et n’est qu'une facilité de trésorerie temporaire. 
 
Néanmoins, en matière d'assurance emprunteur les cotisations restent dues et doivent être payées. Ainsi, si l’emprunteur arrête de payer les mensualités de son crédit immobilier en raison de difficultés financières, il sera toutefois couvert par son assurance pendant cette période pour les éventuels risques de décès, d’invalidité et d’incapacité.
 

Des délais prolongés pour les changements d’assurance et les résiliations

Depuis quelques années, des aménagements législatifs permettent de changer et de résilier son assurance emprunteur. Pour cela, il faut respecter des dates anniversaires de contrats et des délais de résiliations. Avec la crise du Coronavirus, le délai est d’un mois après la fin de l’état d'urgence et non pas à la date anniversaire du contrat si cela tombait pendant le confinement.
 
Dorénavant la date limite de demande de résiliation a été fixée au 23 août 2020 pour tous les contrats qui étaient initialement résiliables entre le 12 mars et le 23 juin. De même, afin de faciliter les dossiers d’adhésion à une nouvelle assurance, le demandeur peut remplir son questionnaire médical à distance ou en ligne. Pour les éléments complémentaires parfois nécessaires, une téléconsultation peut aussi être réalisée en ligne, sans déplacement de la part de l’emprunteur.
 

La pandémie du Covid est bien couverte par l’assurance emprunteur mais pas le chômage partiel

De nombreuses personnes se sont demandées si une maladie comme la Covid-19 entrait bien dans le cadre des pathologies couvertes par les diverses assurances. Dans le cas des assurances emprunteurs pour un crédit immobilier, les décès occasionnés par la pandémie sont bien couverts et donnent droit au remboursement du prêt en lieu et place de l’emprunteur.
 
Toutefois, il faut savoir que ces assurances ne couvrent pas les cas de chômage partiel, même si la garantie perte d’emploi a été souscrite. 
 
Cette situation de perte de revenus due au chômage partiel ne peut donc être prise en charge par l’assurance si l’assuré ne peut payer ses mensualités. En effet, l’assurance emprunteur ne peut prendre le relais des paiements de mensualités qu’en cas de licenciement.
Lire aussi : 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus Accepter